« La société a le droit de demander compte à tout agent public, de son administration »

Juil 18, 2016 by

La Constitution française

(article 15 de la Déclaration de 1789)

cp1Le terme « agent public » inclut les fonctionnaires, mais surtout les politiciens qui ont en charge où qui participent à la direction du Pays.

Dans le cadre de ce droit constitutionnel, en tant que citoyen je pose les questions suivantes  :

1 La Promenade des Anglais, qui accueillait 30000 personnes, était moins protégée que certaines fan-zones de l’Euro 2016 qui parfois comptaient moins de spectateurs. POURQUOI ?

2 les pouvoirs publics ont laissé se développer en France, depuis plus de 20 ans, un monstre : le terrorisme islamique.  POURQUOI ?

3 les 4 derniers Présidents de la République, leurs 14 Premiers ministres et leurs 24 ministres de l’intérieur n’ont rien fait pour endiguer cette Hydre naissante. POURQUOI ?

4 Ainsi, en 1996, lors du démantèlement d’une des premières cellules terroristes islamiques, le ministre de l’intérieur a ordonné aux policiers du RAID de ne parler que de simple « banditisme ». POURQUOI ?

5 Cette désinformation de l’opinion publique s’est poursuivie dans les décennies suivantes jusqu’à ce jour. POURQUOI ?

6 L’Assemblée nationale et le Sénat ont validé cette censure de l’information, cette cécité générale des pouvoirs publics. POURQUOI ?

7 Le Parlement a exclusivement fait diversion sur le thème racoleur des « sectes » et s’est acharné sur des groupements pacifiques et des religions minoritaires (Témoins de Jéhovah, Scientologie…). POURQUOI ?

8 Dans le cadre de cet aveuglement, le Parlement a multiplié les commissions parlementaires sur les sectes, les nouveaux mouvements religieux  et les religions minoritaires. POURQUOI ?

9 Cette politique discriminatoire a marginalisé une partie de la population, suscité des préjugés voire des haines. POURQUOI ?

10 Tous ces rapports parlementaires ont systématiquement occulté le terrorisme islamique. POURQUOI ?

11 Des organismes privés reconnus « d’utilité publique » (Unadfi) et d’Etat (Miviludes), fonctionnent avec des fonds publics et mènent la guerre à des groupements chrétiens tels les Témoins de Jéhovah et à de nouveaux mouvements religieux ou philosophiques connus dans le monde entier pour leur pacifisme et leur respect des lois et… de la vie. POURQUOI ?

12 Relativement au terrorisme islamique, ces organismes sont aujourd’hui entrés en complète léthargie, en contradiction complète avec leur prétendue utilité et l’objet social qu’ils revendiquent. POURQUOI ?

cp1a13 Le pseudo « expert en sectes », à savoir M. Georges Fenech, après avoir été très agressif à l’encontre de mouvements pacifiques jette aujourd’hui l’éponge et se déclare impuissant face à  la criminalité islamique. POURQUOI ?

14 L’Etat et certaines collectivités locales financent sur fonds publics de véritables lieux de culte (écoles coraniques, mosquées…) en violation de la Constitution et du principe de laïcité. POURQUOI ?

15 Dans certains de ces lieux, des imams auto proclamés prêchent, en toute liberté et impunité, le djihad, la haine de la République et le non respect de ses lois. POURQUOI ?

16 La France est gangrénée par des zones de non-droit tandis que les citoyens respectueux des lois voient leurs libertés de plus en plus restreintes. POURQUOI ?

17 La France est engagée dans des guerres extérieures contre le terrorisme et dans le même temps elle a réduit les effectifs et les crédits de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale et de l’Armée. POURQUOI ?

18 Les Etats-Unis et Israel, qui sont engagés dans ces guerres, ont mis en place depuis très longtemps des mesures de protection pour leurs populations. La France n’en a pas fait de même. POURQUOI ?

19 Les politiciens français semblent plus préoccupés par leur  réélection que par l’intérêt général. La politIque est devenue l’affaire de carriéristes et non d’altruistes. Aucun changement n’est en vue pour l’avenir. POURQUOI ?

20 Aujourd’hui la population française paie le prix de l’imprévoyance, de l’incompétence de ses dirigeants successifs. POURQUOI ?

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu

et on persécute ceux qui sonnent le tocsin »

Chamfort

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer